Ennéagramme

Ennéagramme & essence

ENNÉAGRAMME & ESSENCE

 

 

L’Ennéagramme est un très ancien outil de connaissance de soi qui sur la base de neuf types de personnalités permet d’identifier le moteur central de notre  fonctionnement.

Puissant et efficace, cet outil est essentiellement utilisé pour mieux se connaître et améliorer notre personnalité, nos fonctionnements personnels et professionnels.

 

Pourtant, si nous reprenons l’origine de l’ennéagramme, son utilisation avait comme objectif non pas d’améliorer la personnalité mais de se libérer de la personnalité, c’est-à-dire la remettre à sa place : à la périphérie de ce que nous sommes pour revenir au centre - l’Être - 

 

La personnalité n’étant que la coloration, le moyen d’expression de ce que nous sommes vraiment. Avec le temps s’est opéré un glissement du centre à la périphérie avec identification à la forme en perdant le contact avec le fond c’est-à-dire l’Être.

Il s’agit de voir le « masque » et non pas seulement améliorer le masque (personnalité étymologie : masque, jouer un rôle)

Avec le temps, l’enseignement s’est déplacé sur l’amélioration de nos fonctionnements. Aujourd’hui l’utilisation de l’ennéagramme s’adapte à de multiples approches  et à différents niveaux de compréhension.

Comme le précise Sandra Maïtri dans son excellent livre «  les 9 visages de l’âme » aux éditions Payot, il est certain que le travail psychologique est inséparable du développement spirituel qui transforme en profondeur. Un travail spirituel qui ne s’accompagne pas d’un travail sur la personnalité échoue le plus souvent à résoudre les questions profondes et à intégrer réellement notre spiritualité. Ignorer ce point a limité l’enseignement de bien des traditions spirituelles. À l’inverse, le travail psychologique s’appuie trop souvent sur la croyance que le domaine de la personnalité est la réalité ultime.

La confusion qui s’installe suite à notre perte de contact de notre état originel indifférencié instaure  une dualité qui, s’ajoutant à notre identification au corps, induit la croyance en notre séparation intrinsèque. Telle est la genèse de l’illusion de la dualité, la question spirituelle par excellence.

Voir comment nous avons « oublié » le contact avec notre vraie nature devient la prochaine étape. Le travail avec l’ennéagramme sur le plan spirituel va nous permettre de constater comment nous l’avons perdu et comment nous pouvons la retrouver.

Cette perte de contact avec nos profondeurs est appelée la Chute dans certaines traditions.

Nous voyons  également comment une recherche spirituelle peut-être dévoyée quand elle se fait à partir et uniquement au sein de notre personnalité. Pour chaque typologie, nous pouvons constater comment le mécanisme récupère la recherche intérieure à son profit et comment par un geste intérieur reprendre contact avec notre profondeur :

* Pour chaque typologie, il existe ce que l’on nomme une « Idée Sacrée » c’est-à-dire une perception directe de la réalité perçue sans le filtre de la personnalité. Plus qu’une idée,   il s’agit plutôt de vision de la réalité libérée des préjugés de la personnalité.

Type 1: Une personne de typologie 1 - tendance perfectionniste - Croit que c’est à travers  la recherche de perfection qu’elle se réalisera (perfection de la posture, de la méditation, des horaires du rituel) ou tout autre croyance sur l’idée de la réalisation.

Le changement, un saut quantique, dans la vision du 1 permettra de voir que tout est parfait tel que c’est. C’est-à-dire que tout concourt et participe de la Vie et en est donc inséparable. Il ne s’agit pas de résignation, je peux essayer d’intervenir sur la situation mais sans la nier ou la juger anormale, injuste ;  mais ce qui est, est. C’est simplement voir les choses telles quelles sont y compris les émotions et les réactions qui me traversent…

Autrement dit pour le 1 la perfection intègrera l’imperfection. L’acceptation des choses sera simplement  la reconnaissance que cela est. La vision première dualiste (bien / mal – vrai / faux) laissera place à la Perfection Sacrée*

 

Type 2 : Une personne de type 2 – Tendance flatterie aide – recherchera la reconnexion au flux de l’univers à travers la fusion avec un autre. Les deux cherche à se réveiller du sommeil de l’égo à travers  l’amour romantique transcendant. Les deux intégrant l’Idée Sacrée qui est pour eux la Volonté Sacrée et la Liberté Sacrée réaliseront que tout ce qui arrive est une expression de la Volonté Sacrée. En termes Théistes, tout ce qui arrive  est la volonté de Dieu. La volonté de Dieu n’est pas quelque chose de mystérieux qui nous serait caché : elle s’exprime dans ce qui arrive ici et maintenant et qui va arriver l’instant suivant dans chaque recoin de l’univers. La liberté Sacrée est donc la Volonté Sacrée perçue de notre expérience humaine. La liberté Sacrée signifie percevoir  que notre volonté personnelle  et celle de l’univers sont inséparables. Au lieu de devoir affirmer ce que vous voulez ou de manipuler la réalité pour vous conformer à votre idée de ce qu’elle devrait être – ce qui est la volonté de la personnalité et une caractéristique centrale de l’ennéatype deux – vous comprenez en regardant à travers les lentilles de la Liberté Sacrée  que la liberté réelle consiste à savoir se laisser aller au flux de ce qui arrive. En fin de compte, plus vous percevez la réalité objectivement, plus il vous paraît clair que même la notion la notion d’une volonté personnelle est une illusion de la personnalité.

 

Type 3 :   Une personne de typologie 3 – Tendance réussite image – agira comme s’il était le principe générateur, il brillera en racontant ses expériences, ses rencontres, sa réussite et son avancement sur l’échelle spirituelle… En intégrant l’Idée Sacrée qui pour lui correspond à la Loi Sacrée. La Loi Sacrée est la compréhension que l’univers en tant que tout et qu’entité unifiée se trouve en état de changement constant. La perception que toute manifestation est une unité et que nous sommes tous des cellules différentes du corps unique de l’univers est le cœur des Idées Sacrées. Rien ni personne n’affecte ou ne fait advenir quoi que ce soit séparément. La personne de type 3 dans sa spiritualité vivante, réalisera que tout ce qui arrive est partie intégrante de l’étoffe de l’univers en déploiement, de sorte que rien n’advient isolément de la totalité de cette étoffe, nul n’initie d’action de son propre chef, pas plus que nous ne faisons advenir quoi que ce soit indépendamment de l’élan de ce tout.

 

Type 4 :  Une personne de typologie 4 – Tendance abandon mélancolie envie -  agira avec ce sentiment d’abandon et d’envie à vivre des expériences intenses type extatiques, fusions avec le Divin pour ensuite retomber dans la banalité du quotidien et vivre l’envie de l’expérience passée. Intégrant l’Idée Sacrée du 4, l’Origine Sacrée, à ce niveau de compréhension de l’Origine Sacrée, nous voyons que l’Être est la source  d’où est issue chaque âme individuelle. Ainsi, bien que chacun de nous soit une âme unique, notre terreau fondamental est le royaume de la vraie Nature. Dès lors, l’Être ou la vraie Nature est perçu non seulement comme la source de l’âme humaine, mais comme la source de toute manifestation. Par-delà cette compréhension de l’Origine Sacrée, nous ne nous percevons pas comme enracinés dans l’Être et issus de lui, mais plutôt  comme l’Être lui-même. Ici, nous ne sommes pas connectés à l’Être : nous sommes l’Être. Nous sommes l’Origine.

 

Type 5 : Pour une personne de type 5 – Tendance rétention avarice – agira dans une recherche d’accumulation de savoir et de connaissance sur la spiritualité, également recherche en solitaire, l’hermite de l’ennéagramme.

En intégrant l’Idée Sacrée du 5 – l’Omniscience Sacrée et la Transparence Sacrée – le 5 avec la Transparence Sacrée constatera que l’expérience humaine est une part individuelle  de la totalité de la réalité. L’une des croyances de la personnalité est la séparation fondamentale de chaque autre personne. Nos corps sont certes physiquement séparés, mais cette séparation n’est pas fondamentale à notre nature. Nous sommes comme les différentes cellules du corps, dotées  chacune d’un caractère et d’une fonction particulière, et pourtant indiscutablement interconnectées les unes aux autres et faisant partie du même organisme. L’Omniscience sacrée est la perspective de l’âme humaine éclairée : elle se connaît pleinement elle-même et, à travers cette connaissance, connaît pleinement  le Tout dont elle est la partie et la totalité.

 

Type 6 :  Pour une personne de type 6 – Tendance crainte, peur de ce qui peut mal se passer –  le piège de la recherche spirituelle se caractérisera dans la recherche d’une autorité ( église, maître, dogme, philosophie, croyances…)

Qui lui permettront de la rassurer. Pour le contre-phobique la démarche peut être inverse rejeter toutes formes d’autorité se faisant croire au dessus de sa peur.

Il s’agira pour le 6 d’opérer un retournement complet dans sa façon de voir et d’Être : reprendre contact avec l’Essence et ainsi avec la – Force Sacrée – la perception que notre nature est l’Essence . Elle nous fait reconnaître que la personne que nous sommes n’est pas notre corps, nos pensées, nos émotions, mais plutôt une présence dotée de nombreuses qualités . Cette Présence, l’Être, est considérée ici comme le fondement de l’âme. Ce qui lui donne sa force et est sa force. Sans la reconnaissance de l’Essence,  nous nous percevons dépourvus de fondement, et donc fondamentalement faibles et impuissants. En (re) contactant l’Essence, il constatera qui ne peut la perdre puisqu’il l’est avant même l’idée qu’il s’en fait.

 

Type 7: Pour une personne de typologie 7 – Tendance planification, gloutonnerie, rationalisation -  Sa tendance à idéaliser le futur jouera également dans sa recherche spirituelle. Il pourra imaginer facilement un programme de renouveau, type réincarnation pour se donner de nouvelles options futures et bien sûr agréables… Éternel idéaliste, il reste centré sur le positif qui semble l’attendre plus tard.

La transformation radicale pour le sept, issue de l’idée Sacrée est le Plan Sacré*. C’est à dire qu’il percevra plus qu’il ne comprendra que le déploiement de la réalité suit un plan non pas tel qu’il l’entend avec la rationalisation mais plutôt une intelligence fondamentale (ex : notre code génétique est contenue dans notre ADN de sorte que lorsque un embryon se développe, un enfant apparaît et non pas une araignée ou un arbre) La deuxième perception fondamentale est la (re) connaissance que la réalité se déploie de façon à soutenir notre présence et notre développement. Pour cela le 7 devra traverser sa peur du vide et de la stérilité et être prêt à voir et expérimenter la réalité telle qu ‘elle est et non telle qu’il voudrait qu’elle soit.

 

Type 8 : Pour une personne de type 8 – Tendance vengeance, pouvoir et contrôle –

Sa démarche issue de sa typologie essaiera de dominer les éléments, d’en contrôler la direction et ainsi garder une forme de pouvoir. La recherche déjouant les pièges de l’égo fera resurgir l’Essence et par là même l’Idée Sacrée qui est pour le 8 la Vérité Sacrée*. La Vérité Sacrée désigne directement l’existence de l’Être et sa co-émergence avec toute la réalité. Cette réalité est une unicité, une unité indivisible dont toutes les dimensions constituent une totalité insécable. En prenant l’analogie avec l’océan, dans cette perspective non dualiste ou co)émergente nous pouvons nous concentrer sur l’océan ou sur les vagues, ils restent fondamentalement inséparables. De même que nous expérimentons l’oc »an en voyant ses vagues, la matière est une façon d’expérimenter l’Esprit. La matière est donc comme les vagues, formant la surface de l’océan qui est tout. Quand le 8 expérimentera cela plus qu’il ne le comprendra, il n’essaiera plus d’être la vague la plus forte ou la plus grosse…

 

Type 9 : Pour une personne de typologie 9 – Tendance laisser-aller et anesthésie de ses besoins – pour éviter d’être désapprouvé -  ses croyances le conduiront à croire que les choses se feront seulement si : Dieu, la Vie (ou tout autre appellation) le décide…. En oubliant qu’il fait partie du processus, avec la capacité d’agir, de préférer et choisir telle ou telle direction.  Le retournement pour le 9 permettra de sentir l’Amour Sacré*.  Quoi qu’il fasse et quelle que soit la situation extérieure il se sentira « aimable » non pas en fonction d’une situation ou d’un état mais de manière intrinsèque. Comme le souligne Sandra Maïtri : La bonté de la réalité n’est pas localisée quelque part – elle est implicite dans l’étoffe de tout ce qui existe – notre aveuglement est tel que nous percevons la vie qu’à travers le voile de notre personnalité.

 


 

Si nous comprenons que notre sentiment d’incomplétude résulte de la perte de contact avec nos profondeurs, et que ce contact est obscurci par des couches de structures psychologiques, il ne nous reste plus, pour nous re-contacter, qu’à inverser notre flèche d’attention. En reprenant le schéma, nous pouvons dire que nous cherchons le centre sur la périphérie ! (schéma : étape 3 adulte)

À cette étape, c’est un saut quantique qui doit s’opérer, non plus avec la réflexion, la « tête » nous amène à la limite, elle reste dans ses limites situées à la périphérie représentée par le cercle sur le schéma.

 

Lors des stages, il s’agira de voir les différentes étapes par lesquelles nous passons. Nous verrons également la différence entre le développement personnel qui s’attache à l’amélioration de la personnalité et la Connaissance de Soi privilégiant la re-découverte de notre Centre.

 

 

* Pour chaque typologie, il existe ce que l’on nomme une « Idée Sacrée » c’est-à-dire une perception directe de la réalité perçue sans le filtre de la personnalité. Plus qu’une idée,   il s’agit plutôt de vision de la réalité libérée des préjugés de la personnalité.sche-ma-douglas-2.jpg

Cliquer sur le schéma pour le voir en entier


LES QUATRE  ÉTAPES :

ÉTAPE 1 :

Bébé, nous étions uniquement présence à… Sans distinction moi / l’autre

–      Unité totale –

ÉTAPE 2 :

Enfant, la personnalité se construit, étape nécessaire et indispensable, Le moi apparaît permettant échanges et interactions avec le monde. L’identification à ses caractéristiques personnelles se met en place. Néanmoins à certains instants le contact avec son « absence » réapparaît, espace sans limite où le monde apparaît en son sein, il est probable qu’à certains moments vous étiez parfaitement conscient de cet espace.

ÉTAPE 3 :

Adulte, la personnalité est bien en place, l’identification également. Je suis devenu mes caractéristiques, je me situe à ma périphérie (représenté par le cercle) oubliant mon Centre et le cherchant à la périphérie…

ÉTAPE 4 :

Adulte éveillé, selon Douglas Harding, pour accéder à cette quatrième étape, tout ce qu’il y a lieu de faire est d’inverser – même brièvement – la flèche de notre attention…. À condition d’être suffisamment curieux et désireux de connaître sa véritable identité et si nous sommes  prêts à abandonner un instant notre propre opinion de nous-mêmes – basée sur des on-dit, mémoire, imagination, de façon à ne s’appuyer que sur l’évidence de l’instant. ( Renaître à l’évidence Ed. le courrier du livre)

 

LECTURES ASSOCIÉES ….

LES 9 VISAGES DE L’ÂME                  Sandra MAITRΠ                        Ed. Payot

RENAÎTRE À L’ÉVIDENCE                  Douglas HARDING                 Ed. Courrier du livre

AU CŒUR DE L’INSTANT                 Jean BOUCHART D’ORVAL    Ed. Du Roseau

À L’ÉCOUTE DE SOI                            Jean KLEIN                          Ed. Les deux Océans

QUI SUIS-JE ? La quête sacrée      Jean KLEIN                          Ed. Albin Michel

Anthologie de la Non-Dualité           Véronique LOISELEUR       Ed. La Table Ronde

Se libérer du connu                    Krishnamurti                         Ed. Stock

LA PERCÉE DE L’ÊTRE           Karlfried Graf DÜRCKHEIM        Ed. Courrier du livre

LE SENS DES CHOSES                   Francis LUCILLE                        Ed. Accarias l’Originel